L'atelier théâtre a ouvert ses portes


Après une belle démonstration de l’activité théatre ( improvisations, mises en situation …..) lors de la porte ouverte, cet atelier fini cette saison dans la bonne humeur et vous donne rendez vous pour la reprise le 4 septembre à 19H

Bonnes vacances.




Musiques en Campagne a reçu la Chorale PRÉLUDE du CLEP


Devant un public nombreux et conquis, la chorale Prélude, la soprano Valentine MARTINEZ, accompagnées par le pianiste Simon CARREY et sous la direction de Yann MOLENA ont interprété des œuvres de Gounod.
Cette  soirée sympathique s’est terminée autour d’un pot de l’amitié



Porte ouverte à l'Atelier Eveil musical


Pour clôturer la saison de travail musical,  Marcela Gonzalez-Velasquez a invité les parents et amis de ses jeunes élèves.

 

Les spectateurs ont apprécié le travail musical réalisé tout au long de l’année qui prenait sens dans cette prestation très réussie.




Danse classique Gala de fin d'année


Après une année de cours suivis avec assiduité, les élèves d’Estrella Seranno Recuero ont présenté au public nombreux réuni dans le complexe sportif de Venette. L’association VAL de Venette avait associé le CLEP à cette soirée.

 

 

Les trois niveaux de danse classique éveil corporel, initiation et débutants, ont travaillé une chorégraphie sur le thème du « Carnaval des animaux » de Camille Saint Saens.

Les costumes et accessoires étaient magnifiques et mettaient en valeur la qualité artistique de la présentation.

Bravo à tous les enfants et à leur professeure.

 




Exposition de l'atelier dessin


L’exposition de l’atelier dessin du CLEP qui retrace le travail des 80 élèves, s’est tenue cette année dans les deux grandes et belles salles de l’église « Saint Nicolas ».

Le vernissage s’est déroulé en présence de Monsieur Philippe Marini, au milieu d’une foule nombreuse et admirative, de parents et d’enfants.

« Nous sommes tous de grands enfants, à la recherche d’un éblouissement »

L’atelier dessin est dirigé depuis plus de 30 ans par Nathalie Troxler, diplômée de l’école nationale supérieure des Beaux Arts de Paris.

La professeure permet à ses élèves de « dépasser ce qu’ils pensent de leurs propres limites ». Ses remarques professionnelles sont toujours percutantes et touchent leur cible avec gentillesse et simplicité. Quelle humilité!

« Ce sont les yeux qui commandent la main, l’essentiel c’est l’importance du regard et de la vision portés ».

L’élève est libre de son inspiration ou de copier un tableau ou une photo, ainsi que du choix de sa technique d’expression, du dessin au crayon, au fusain ou à l’encre, à la peinture, à la gouache ou à l’aquarelle.

L’exposition était du grande diversité, les œuvres étaient  réalisées par des adultes et des enfants, le plus jeune ayant 9 ans.

Nous avons ainsi pu admirer de nombreux visages d’enfants, tristes ou joyeux  et des personnages hauts en couleur, de pays de différentes cultures.

Des tableaux sur New York, une évocation de Pablo Picasso, du style Mangas, la nature en mélangeant visages et feuilles, ainsi que des essais de reproductions de tableaux de peintres célèbres, notamment la fameuse « Partie de cartes ».

C’es certain, Nathalie continuera de se réjouir « ‘d’accompagner l’épanouissement de l’univers personnel que chacun détient en soi »

 

Jean-Claude Jaillet un éternel enfant de 9 fois 9 ans.

 




La Chorale Prélude en concert


L’Association Musique en Campagne reçoit la

CHORALE PRÉLUDE DU CLEP

Nous vous y attendons pour ce concert exceptionnel

Jeudi 27 juin à 20h45

Salle polyvalente

Francières

Au programme :

Direction Yann Molenat

Soprano Valentine Martinez

Pianiste Simon Carrey




Exposition de l'Atelier Dessins > Peintures


Le CLEP

et
Nathalie TROXLER, Professeure de dessin et de peinture du CLEP,

ont le plaisir de vous inviter à visiter l’exposition des dessins et des peintures de l’atelier .

Du samedi 1er et 7 juin 2019 de 14h > 18h

Samedi 8 juin, dimanche 2 juin et dimanche 9 juin de 10h > 12h et de 14h > 18h.

Salles  Saint Nicolas

Rue du Grand Ferré > Compiègne




Ciné CLEP - Atlantic City


Mercredi 15 mai 2019 à 20h15

Bibliothèque Saint-Corneille, salle Michèle Le Chatelier

Entrée Gratuite

Réalisateur

Louis Malle

(1980)

Musique

Michel Legrand

Acteurs

Burt Lancaster Lou
Susan Sarandon Sally
Michel Piccoli Joseph
Kate Reid Grace
Hollis McLaren Chrissie
Robert Joy Dave
Al Waxman Alfie
Robert Goulet Singer

Synopsis

En cavale avec pour tout bagage leurs hardes de hippies et un paquet de drogue dérobé à la Mafia, Dave et Chrissie trouvent refuge à Atlantic City, chez la soeur de Chrissie, Sally, par ailleurs ex-épouse de Dave. Ce n’est que par égard pour le bébé de sa soeur que Sally accepte d’héberger le couple. A peine arrivé, Dave fait la connaissance du voisin de Sally, Lou Pascal, une vieille fripouille qui survit grâce à des paris minables et, surtout, grâce à la générosité de sa maîtresse, Grace, une ancienne reine de beauté hypocondriaque. Lou aide Dave à écouler son stock de drogue, mais ce dernier est abattu par les mafieux lancés à ses trousses…
Your Online Choices Logo



Un public enthousiaste


L’ensemble MicrOpéra et la  Chorale Prélude dirigés par Yann Molenat

Le 17 mars 2019 , dans la belle église gothique Saint Antoine de Compiègne a eu lieu le concert annuel de la chorale Prélude du CLEP  créée il y a plus de 50 ans.

 

La première partie du programme était constituée par de la musique baroque, de Jean Sébastien BACH: des extraits de la passion selon Saint Jean et la cantate 33, avec instruments et solistes professionnels, suivis en deuxième partie des deux œuvres principales, de la chorale Prélude constituée de 70 chanteuses et chanteurs amateurs.

 

Jean Sébastien BACH et Wolfgang Amadeus MOZART

Une des plus célèbres cantates, dite funèbre 106 « actus tragicus », écrite à vingt deux ans par Jean Sébastien BACH avec la musique douce de flûtes à bec et viole de gambe, et la « Missa Brévis » de Wolfgang Amadeus MOZART, musique liturgique, Kyrie, Gloria, Crédo, Sanctus, Benedictus et Agnus Dei.

L’orchestre constitué de l’ensemble instrumental MicrOpéra (deux violons, violoncelle et contrebasse avec viole de gambe, deux flûtes à bec et un continuo) a pour  but est de mettre en valeur des jeunes en début de carrière. Les chanteurs solistes : deux ténors Paco Garcia et Benoît Rameau, le baryton Olivier Cesarini, stupéfiant par sa voix si grave, la mezzo Floriane Hasler et la soprano Armelle Humbert, nous ont enthousiasmés.

 

La direction de ce concert a été assurée par Yann Molenat, chef de chœur de la chorale depuis deux ans. « Exigeant et chaleureux, qui nous aide à progresser, travailler et « sculpter le son », afin de nous permettre de découvrir et exprimer le meilleur de nous mêmes » dit un choriste.

Le public nombreux a participé en grand silence, puis a été particulièrement enthousiaste à la fin de ce concert et a réclamé un « bis »: l’allegro de la fin de la « Misa Brévis » de Mozart.

Jean-Claude Jaillet




Ciné-CLEP : La Huitième Femme de Barbe-Bleue


Mercredi 3 avril 2019 à 20h15

Bibliothèque Saint-Corneille, salle Michèle Le Chatelier

Entrée Gratuite

Réalisateur

Ernst Lubitsch (Bluebeard’s Eighth Wife, USA, 1938)

Musique

Friedrich Hollaender

Acteurs

Claudette Colbert Nicole de Loiselle
Gary Cooper Michael Brandon
Edward Everett Horton le marquis de Loiselle
David Niven Albert de Régnier
Elizabeth Patterson Edwige
Herman Bing Pépinard
Warren Hymer Kid Mulligan
Lionel Pape Potin

Synopsis

C’est en souhaitant acquérir une veste de pyjama que Michael Brandon, un jeune milliardaire séjournant sur la Côte d’Azur, fait la connaissance de Nicole de Loiselle, la ravissante fille d’un noble désargenté. Les relations des deux jeunes gens commencent mal. Lui achète la veste, elle, le pantalon du pyjama. Mauvais présage qui ne décourage pas Michael dans ses tentatives de séduction. Nicole résiste tout d’abord, avant d’accepter d’épouser son riche prétendant, sur les conseils de son père. Apprenant peu de temps après la noce que Michael a déjà été marié à sept reprises, elle décide de se garantir financièrement contre lui…

Critique

Aurélien Ferenczi (Télérama)

En achetant un pyjama sur la Côte d’Azur, Michael Brandon, milliardaire américain, fait la connaissance de Nicole de Loiselle, aristocrate française désargentée. Ils se marient, mais la jeune femme découvre qu’elle est sa huitième épouse…

Le célèbre épisode du pyjama dont Gary Cooper ne prétend acheter que la veste – ce qui lui vaut d’être traité de communiste ! – est devenu le symbole de la « Lubitsch touch ». Le cinéaste aborde avec légèreté des thèmes censés choquer l’Amérique puritaine. Le code Hays a bien interdit la représentation à l’écran du lit conjugal (d’où l’abondance de lits jumeaux dans la comédie américaine). Comment admettre alors qu’homme et femme partagent un vêtement de nuit ? Chez Lubitsch, le graveleux est là, tout près, masqué par la flamboyance du marivaudage… Ici, Gary Cooper et Claudette Colbert vont épuiser les figures du duo amoureux. La mise en scène de Lubitsch suit ce catalogue exhaustif de positions amoureuses (positions de l’âme, évidemment) avec une invention sans cesse renouvelée : de la French Riviera aux intérieurs gigantesques et luxueux, l’espace se plie aux caprices du cinéaste, devient le symbole des intermittences du coeur. Un pur joyau, intégralement hilarant !