Une exposition remarquée

NEW YORK

Dans le joli village de Saint Jean aux bois, s’est tenu, du 5 au 7 octobre 2018, dans la « maison du village » près de la forêt, une exposition de peinture de deux amies: Annick Bleuse et Isabelle Guillou.

Ces artistes, qui font partie depuis près de 10 ans, de l’atelier dessin du CLEP, ont voulu illustrer des souvenirs de voyages, à partir de leurs photos et de magazines, de cette ville gigantesque.

Leurs œuvres se sont attachées à montrer, avec leur imagination, la diversité de cette ville cosmopolite et toutefois accueillante, malgré l’image que l’on pourrait en avoir.

L’immobilier démesuré des grattes ciels, de la « 57ème rue » de Manhattan écrasant les flots de voitures, le fameux pont de Brooklyn, où l’on peut également y rencontrer un homme adossé à une échoppe dans un « village ».

La vie sous toutes ses formes , piétons se promenant sur la « High line » long ruban d’une ancienne ligne de chemin de fer, traversant toute la ville et colorée de « Street art », entre des bâtiments et usines désaffectées ou grands parcs, et des visages, la célèbre Marylin Monroe, et une femme rousse en blouson de cuir, sur un banc dans une station du Subway.

Une évocation de l’histoire et de la culture de ce grand pays, par le tableau  » les temps modernes » du film de Charlie Chaplin, une chanteuse des années 30 et une esquisse de Mickael Jackson.

Ces deux artistes peintres ont utilisé voir mélangées de nombreuses techniques: les esquisses, dessins et traits précis au feutre, au fusain ou à l’encre de chine, les couleurs principalement à l’acrylique, mais également au pastel, au rouleau, à l’éponge ou au pochoir.

Nul doute que ces œuvres, très évocatrices aux visiteurs, resteront longtemps dans leurs souvenirs.

Jean-Claude Jaillet

image_pdfimage_print

Post Author: Michel Fumagalli